[rev_slider alias= »camesaoule »]

Encore un spectacle sur l’alcool !

«Ça me saoule!» est né de discussions, recherches et improvisations au sein de l’Atelier Ecriture, enrichies de témoignages de membres d’associations touchés de près ou de loin par l’alcoolisme, et de rencontres avec des professionnels de la santé, de l’éducation et de la justice spécialistes des problèmes et conséquences liés à la consommation d’alcool chez les jeunes.

Toujours plus, toujours plus jeune, telle semble être la nouvelle façon de boire.

img_5965sAu premier abord, les jeunes de l’atelier écriture n’étaient pas emballés par le sujet. Comment traiter d’une question où ils étaient pour certains juges et parties? Le thème leur parlait directement, mais plus encore, parlait d’eux. Ils refusaient d’être hypocrites et de faire l’apologie de la sobriété. À force de débats, l’idée a fait son chemin et le défi a été relevé.
Ils ont écrit un spectacle qui, selon leur point de vue, dépeint les bienfaits comme les méfaits de l’alcool, et tentent ainsi de trouver, sans se voiler la face, des solutions à leurs problèmes mais sans qu’elles ne leur soient imposées par les adultes.

Il a fallu plus d’un an et demi de travail, à raison de quatre heures hebdomadaires, pour s’imprégner d’un sujet de société fort afin de créer un texte destiné à être joué avant tout devant un public formé d’adolescents et d’adultes.

Le résultat : un spectacle dérangeant, émouvant et hilarant sur ce thème difficile: l’alcool et les jeunes.

Distribution

Mise en scène
Anouchka Chenevard Sommaruga

Assistante mise en scène
Fanny Cochard

Les filles
Emilie Desjaques, Flavia Febo, Melina Humberset, Madeleine Millar, Violette Pesson, Olivia Roerich, Camila Sepulveda, Aliénor Weber

Les garçons
Nicolas Borgana, Téo Bosson, Romain Chatton, Timour Kisrawi, Florian Lagler, Jérémie Pochon, William Siegfried, Ludovic Van Delden, Lionel Weber, Jonas Zanone

Costumes et décors
Chine Curchod

Création lumières
Michel Boillet

Chargé de production
Achka

Conception affiche
Daniel Galasso

Photos
Jean Paul Levet

L’histoire

img_6122s

Profitant de l’absence de ses parents, Téo organise une fête. Alors que celle-ci bat son plein et que l’alcool coule à flots, Arnaud hésite à révéler son amour à Amélie, qui elle, joue avec le feu en flirtant avec un Don Juan notoire pour tester les sentiments d’Arnaud.

L’ivresse gagnant, les situations dérapent : en compétition pour le coeur de la jeune femme, les deux garçons sous l’influence de l’alcool vont prendre des risques qui les dépassent.

Témoignages des jeunes auteurs

«J’ai appris beaucoup de chose grâce à cet atelier et cela me fait beaucoup réfléchir sur la consommation d’alcool lors de soirées… De savoir que l’on ne perd que 0.1 pour mille par heure, les risques pour la circulation routière, le danger de coma ou de mort, que le cerveau se développe jusqu’à 25 ans et peut être altéré par la consommation d’alcool jusqu’à cet âge… Cela me fait très peur et me fait beaucoup réfléchir.»

«Pourquoi boit-on? Pour se lâcher, oser faire des choses… Tant que dans des films l’alcool sera associé à la fête, on aura de la peine à l’associer au danger.»

«En rencontrant la juge, j’ai appris les lois sur l’alcool; j’en ai un peu parlé à mes amis et ils ne connaissaient pas non plus ces lois.»

img_6207
img_6234
img_6003

Dans la presse

2012

2015

Video

Témoignages

  • Cet excellent spectacle écrit par des jeunes lors d’un atelier d’écriture sur cette grave problématique de l’alcool, a fait un « tabac » à Chêne-Bougeries

    Béatrice GRANDJEAN-KYBURZ Conseillère administrative déléguée
  • Malgré les quelques craintes que nous avions, au vu des expériences précédentes, sur leurs capacités à se contenir durant un spectacle d' 1h40, nos adolescents ont eu un comportement tout à fait adapté que nous n'avions jamais vu auparavant dans pareille circonstance. Je peux vous assurer qu'ils ont eu énormément de plaisir, qu'ils ont été particulièrement captivé par le scénario proche de leurs préoccupations et par la prestation théâtrale de leurs paires. Je les entends encore tous les jours en parler et répéter certaines répliques du spectacle.

    Philippe THOMAS Centre Médico-Pédagogique Les Voirons
  • fr
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.